« Diedraquad » 2300
(ou 2400 MHz) F8APF




Préparant le déménagement de la balise F5XAC (2320,838 MHz) du pic de Neulos JN12LL, vers le Cambre d'Aze JN12BL, F6HTJ Michel me demanda si j'avais une antenne sur cette fréquence capable d'arroser en polarisation horizontale sur une largeur de faisceau d'environ 120 degrés, mais avec un pincement en vertical permettant d'optenir un gain non négligeable.

Je lui réponds que non, mais que ce serait avec plaisir que j'en fabriquerait une ; je lui propose cornet "élargi", boucle, mais rien ne va...

Aprés m'avoir creusé la tête pendant deux ou trois jours, j'ai trouvé la solution :
Un trombone mis en polarisation verticale et attaqué par le bas (ou le haut) rayonne en polarisation horizontale en privilégiant celle-ci en largeur de faisceau, TOUT COMME UNE ANTENNE A FENTE !
Malheureusement, l'antenne à fente à réflecteur est trés difficile à ajuster.
Donc je conserve l'idée du trombone, et pour le rendre "étanche" et pour améliorer l'immunité arrière, j'utilise notre technique éprouvée (F1UCG et moi), de la "gamelle", c'est à dire radiateur enfermé dans une boîte métallique (rectangulaire cette fois-ci) avec couvercle laissant passer la HF.
Pour améliorer le gain, je pince le faisceau en vertical à l'aide de deux "oreilles" espacées de 90 degrés (c'est le meilleur angle, essais à l'appui), comme une antenne DIEDRE. Cette dernière par contre, ne rayonne pas assez large dans le plan horizontal.
Donc hybride de boucle carrée (rectangulaire) et de dièdre, je l'ai nommée « Diedraquad ».
Elle a le même gain qu'une double boucle, avec une meilleure isolation sur les côtés et l'arrière, et un pinceau plus étroit en vertical ; elle est aussi plus compacte.

Caractéristiques principales :
  • 140 degrés de largeur de faisceau horizontal à -3 dB.
  • 38 degrés en vertical à -3 dB.
  • Gain 8 dBi.
  • Ros de 1.1 sur une largeur de bande de 10 MHz, 1.2 sur 20 MHz, et 1.4 sur 40 MHz.
  • Faible encombrement.
  • Robuste.

    Construction :
    Le boîtier est réalisé avec une tôle acier, zinc ou cuivre 1 à 2 mm d'épaisseur, pliée suivant les pointillés et dont les 4 coins seront soudés à l'étain :

    Trois trous dia. 3 mm seront percés en triangle en haut et en bas pour fixer les oreilles. Trois autres trous dia. 2,5 mm seront percés en bas seulement pour évacuer la condensation.
    Ces trous seront reproduits sur les oreilles, qui sont en aluminium anodisé pour plus de légèreté :
    Elles sont pliées à 45 Degrés au niveau des pointillés.
    Le boîtier comporte aussi bien sûr les trous de fixation du connecteur.

    Ensuite peindre entièrement le boîtier à la bombe (3 couches), avec le connecteur en place (protéger celui-ci au niveau du filetage et de la connexion avec un bouchon plastique, ou du ruban adhésif).
    Aprés séchage, enduire les parties boîtier / oreilles en contact avec une mince couche de pâte à joint ou silicone, boulonner, têtes des vis côté intérieur. Ces têtes serviront à pré-maintenir la protection avant du boîtier (radôme), de sorte qu'il ne tombe pas au fond lors de son collage :

    S'assurer que les trous d'évacuation sont bien débouchés.

    Fabriquer la boucle rayonnante onde entière avec du fil de cuivre 4 mm² :

    La souder côté masse (bout le plus long) à l'aide d'une pièce en laiton boulonnée avec le socle :

    Ajuster la boucle au ROS-mètre ou mieux à l'analyseur de ROS, en déplaçant les soudures et en modifiant sa distance (ici 18 mm) par rapport au fond du boîtier (il faut de la patience !).

    Pour la fixation, j'ai utilisé un bout d'une de parabole vissé au fond et décalé sur le côté, de façon à ne pas gêner le passage du câble coaxial :

    Découper dans un bout de plexiglass transparent fin ou d'époxy la protection, la mettre en place en s'assurant que le ROS ne soit pas modifié.

    Pour la finition, enduire les parties externes des boulons de colle ou de Sika.
    Coller la protection en mettant copieusement du Sika entre la partie externe de la protection et le boîtier :

    Vérifier à nouveau que les trous d'évacuation de la condensation ne sont pas obstrués.

    L'antenne presque terminée : Photo 1, Photo 2, Photo 3, Photo 4.

    L'antenne sur le site en JN12BL à 2400 m d'altitude, connectée à la balise F5XAC le 01/07/2006 par F6HTJ Michel, assisté de F5ISQ José : Photo 1, Photo 2, Photo 3.

    Balise se capte depuis Perpignan, et F6BVA/p l'a reçu cet été 59 + 40 dB depuis les Alpes du sud > 350 Km.

    F6HTJ Michel 01/04/07 :
    "Bonjour à tous; pour info hier après midi en allant à Montpellier pour un concert j'ai écouté en mobile la balise du Cambre d'Aze (10W rayonnés) avec une petite antenne panneau double quad (réalisation f1eqf) à l'interieur du véhicule: reception presque en permanence sauf autour de Sigean (Corbières) puis tres bonne jusqu'à l'entrée de Montpellier , ensuite plus rien à cause des immeubles.
    La propagation etait médiocre , donc tres bons résultats du point haut (2400m) et des antennes emission balise (réalisation f8apf) et réception...73, bon week-end; Michel F6HTJ"

    Un petit report de F6CXO, fin avril 2007, dans les environs de Toulouse (par réflexion !):
    "Elle piaule pas mal mais la stabilité est trés correcte..."
     Vous pouvez télécharger le fichier audio 57 Ko exploitable (après décompression) avec "QuickTime®"...

    Vos reports sont toujours les bienvenus !
    (De même que vos réalisations et photos)


        F8APF Patrick 2006.
        Remerciements à F1UCG Daniel pour le prêt de son instrumentation de mesure,
        et à F6HTJ Michel pour sa confiance.